Trio prêt à rentrer à la maison mercredi; Approche de la première mission d’astronaute privé – Station spatiale

Le navire d’équipage Soyouz MS-19, entre le cargo Cygnus et le module Prichal, qui ramènera trois membres d’équipage de l’Expédition 66 à la maison est photographié amarré au module Rassvet. Il a été photographié avant que le navire d’équipage Soyouz MS-21 n’accoste à Prichal le 18 mars.

Trois ingénieurs de vol de l’expédition 66 reviennent sur Terre dans moins de deux jours alors que quatre astronautes privés se préparent pour leur mission vers la Station spatiale internationale. Les activités de l’équipage n’ont pas arrêté les recherches spatiales en cours puisque les résidents orbitaux ont étudié la biologie, la botanique et la physique lundi.

L’astronaute de la NASA Mark Vande Hei approche de la fin de ses missions alors qu’il se prépare à retourner sur Terre mercredi après un record de la NASA de 355 jours dans l’espace. Le commandant de Soyouz, Anton Shkaplerov, dirigera Vande Hei et l’ingénieur de vol Pyotr Dubrov à l’intérieur du navire d’équipage Soyouz MS-19 lorsqu’ils se retireront du module Rassvet à 3 h 21 HAE mercredi. Le trio sautera en parachute pour atterrir un peu plus de quatre heures plus tard.

La prochaine mission vers le laboratoire en orbite sera la mission Axiom Space-1, ou Ax-1, transportant un ancien astronaute de la NASA et trois membres d’équipage américains. Le commandant Michael Lopez-Alegria effectuera sa cinquième visite dans l’espace et sa troisième visite à la station spatiale tout en commandant la première mission privée d’Axiom Space. Il dirigera les visiteurs de l’espace pour la première fois, le pilote Larry Connor et les spécialistes de mission Eytan Stibbe et Mark Pathy à bord d’Endeavour, lors de la deuxième mission du véhicule à la station.

Les équipes de la NASA soutenant la mission Artemis I ont interrogé aujourd’hui pour procéder à la répétition générale, prévue du vendredi 1er avril au dimanche 3 avril, sur la rampe de lancement 39B au Kennedy Space Center de la NASA en Floride. La NASA, Axiom et SpaceX envisagent désormais au plus tôt le 6 avril le lancement de la mission Axiom 1 (Ax-1), la première mission d’astronaute privée vers la Station spatiale internationale, en attendant l’approbation de la portée. Pour un lancement le 6 avril, le tir statique d’Ax-1 aurait lieu le 4 avril. Le lancement de la mission SpaceX Crew-4 de la NASA reste prévu au plus tôt le mardi 19 avril.

La science est toujours en cours à bord de la station, que ses membres d’équipage s’occupent d’expériences, ou que des scientifiques téléchargent des commandes, ou même des enquêtes conçues pour fonctionner de manière autonome.

Le programme de recherche de lundi à bord de la station couvrait la recherche humaine, la botanique spatiale et l’optique du verre. Les ingénieurs de vol de la NASA Raja Chari et les chercheurs de Kayla Barron ont aidé à comprendre comment les astronautes manipulent des objets, informant éventuellement la conception d’interfaces de vaisseaux spatiaux pour une variété d’environnements gravitaires. Le duo a également rejoint les astronautes Tom Marshburn de la NASA et Matthias Maurer de l’ESA (Agence spatiale européenne) pour un test de vision standard à l’aide d’un diagramme oculaire.

Chari a également récolté des cultures de coton cultivées pour l’expérience Plant Habitat-05 et les a préparées pour une analyse de retour sur Terre. Marshburn a entretenu des échantillons pour une étude de physique explorant l’utilisation de l’intelligence artificielle pour améliorer le développement d’optiques en verre avancées avec des implications pour les industries de la Terre et de l’espace.

Les trois nouveaux membres d’équipage du laboratoire orbital ont passé la journée à diverses activités dans le segment russe, notamment une étude d’exercice, la maintenance de la ventilation et des activités de familiarisation avec la station. Les cosmonautes Oleg Artemyev, Sergey Korsakov et Denis Matveev en sont à la deuxième semaine d’une mission de six mois et demi qui a débuté le 18 mars.

Après avoir réussi une sortie dans l’espace le 23 mars à la Station spatiale internationale, une fine couche d’eau a été découverte sur la surface intérieure du casque et sur un tampon d’absorption à l’intérieur du casque de l’astronaute de l’ESA (Agence spatiale européenne) Matthias Maurer après la repressurisation du sas. L’eau trouvée était supérieure à la normale. L’équipage de la station spatiale a accéléré le retrait du casque de Maurer, puis a recueilli des données en coordination avec les équipes de soutien au sol. L’équipe de la station spatiale étudie la cause et toutes les solutions possibles qui pourraient être nécessaires. Les membres de l’équipage de la station restent en bonne santé et poursuivent leurs activités quotidiennes de science et de maintenance. Les principaux objectifs ont été atteints lors de la sortie dans l’espace, et aucune sortie dans l’espace du segment d’exploitation américain n’est prévue dans un avenir proche dans le cadre des opérations normales de la station. La sécurité de l’équipage est une priorité absolue pour la NASA. L’agence et nos partenaires internationaux identifient et atténuent constamment les risques des vols spatiaux habités.

Leave a Comment