Étudier la physique, la chimie, les mathématiques en classe 12 n’est pas obligatoire pour l’admission en architecture : AICTE

La physique, la chimie et les mathématiques ne seront plus des matières obligatoires pour l’admission aux cours de premier cycle en architecture, selon le manuel du processus d’approbation pour 2022-2023 publié mardi par le All India Council for Technical Education (AICTE).

Les deux autres cours qui n’exigeront pas obligatoirement des matières PCM en classe 12 sont la technologie de la mode et la technologie de l’emballage.

Le régulateur de l’enseignement technique avait annoncé l’an dernier que les étudiants qui n’ont pas étudié la physique, la chimie ou les mathématiques (PCM) en classe 12 pourront demander l’admission aux programmes d’ingénierie et de technologie, provoquant un énorme tollé.

“Nous avions constitué un comité d’experts pour faire des recommandations sur les admissions pour lesquelles les cours PCM peuvent être rendus facultatifs. Sur la base des recommandations du jury, trois cours ont été choisis”, a déclaré un haut responsable de l’AICTE.

Outre PCM, les matières éligibles à l’admission dans les trois cours comprennent l’informatique, l’électronique, les technologies de l’information, la biologie, les pratiques informatiques, la biotechnologie, la matière professionnelle technique, l’agriculture, l’ingénierie graphique, les études commerciales et l’entrepreneuriat.

L’AICTE a également décidé que deux places surnuméraires par cours seront réservées aux enfants orphelins de Covid couverts par le régime ‘PM CARES’ dans toutes les institutions polytechniques affiliées à partir de la prochaine session académique 2022-23.

La réservation de deux places par cours n’impactera pas les autres enfants car les instituts admettant des étudiants sous cette clause peuvent doubler leur capacité d’accueil sanctionnée.

“Ces enfants qui reçoivent un” certificat PM CARES “sont éligibles pour être admis dans des établissements polytechniques dans le cadre du quota surnuméraire”, indique le nouveau livret sur le processus d’approbation de l’AICTE.

Le programme couvre tous les enfants de moins de 18 ans qui ont perdu leurs deux parents, un parent survivant, un tuteur légal ou un parent adoptif en raison du COVID-19 entre le 3 mars 2020, date à laquelle l’OMS a déclaré et qualifié le COVID-19 de pandémie, et février 28, 2022.

Dans un nouvel ajout, le conseil a cette année pris des dispositions pour des sièges supplémentaires pour les étudiants “doués et talentueux” dans les institutions approuvées par lui.

“Deux sièges surnuméraires seront accordés par l’AICTE dans ses établissements agréés pour permettre aux étudiants doués et talentueux de rechercher des admissions contre ces sièges, ce qui offrira une opportunité motivante et unique à ces étudiants conformément aux recommandations de la NEP (Politique nationale d’éducation) ” dit le manuel.

“L’AICTE élaborera des normes pour la sélection des étudiants doués et talentueux dans le cadre d’un quota surnuméraire et l’admission finale sera approuvée par l’AICTE”, a-t-il ajouté.

.

Leave a Comment